Spread the love

Patrice-TalonAlors que les ministres et autres responsables des structures de l’Etat s’apprêtent à aller à la pêche des potentiels électeurs, le président Patrice Talon les a mis en garde contre l’utilisation des biens publics dans le cadre de la campagne électorale qui s’ouvre ce vendredi à 00h. C’était à l’occasion du Conseil des ministres du mercredi 10 avril 2019.

Le Chef de l’Etat est foncièrement contre l’utilisation des biens publics aux fins de la campagne électorale. Il l’a exprimé lors du Conseil des ministres du mercredi 10 avril 2019. Au cours de cette séance, le président Talon a fait des recommandations fermes à l’endroit des membres de ses ministres candidats aux législatives du 28 avril 2019. Fidèle à ses engagements d’assainissement des mœurs politiques, il a demandé notamment à ses ministres inscrits sur la liste de l’Union progressiste ou du Bloc républicain de ne pas utiliser les biens ou moyens de l’Etat pour leur campagne, ainsi que tout attribut matériel que leur confère leur statut. De même, il les a instruits afin que les mêmes recommandations soient adressées à leurs collaborateurs et autres responsables politiques ou administratifs en lice pour ces élections. A travers ces instructions, le président Talon tient au respect du bien public, mais aussi et surtout à instaurer une égalité des chances objective à tous les candidats, donc une saine compétition. Ce faisant, il incite ses collaborateurs, dans cette ambiance de campagne électorale, à la bonne gouvernance. Les candidats qui sont à des postes politico-administratifs sont donc avertis. Connaissant la rigueur de l’homme, il n’hésitera pas à sanctionner les contrevenants.

 Odi I. Aïtchédji