Spread the love

CONFERENCELa 10ème édition de la « Nuit des contes » démarre demain vendredi 14 août 2015. Un évènement qui coïncide avec la commémoration de la journée nationale du patrimoine culturel immatériel. C’est en prélude à ces deux évènements que le comité d’organisation a donné un point de presse hier, mercredi 12 août 2015 dans les locaux de la librairie « Notre Dame » à Cotonou.

Valoriser le patrimoine culturel immatériel et redonner vie aux contes et légendes en Afrique et particulièrement au Bénin. C’est la mission que s’est assignée « Mémoires d’Afrique » depuis 17 ans que l’association a été créée. Pour annoncer le démarrage de l’édition 2015 de la « Nuit des contes », l’initiateur de l’évènement, le Père Israël Mensah, s’est fait entouré du professeur Honorat Aguessy et de l’artiste plasticien Zinkpè lors de la conférence de presse tenue hier. L’enjeu est de taille. Il urge selon leurs propos, de permettre à chacun, de toucher du doigt, l’importance des contes dans la vie d’un homme. A en croire le Père Israël Mensah, les contes constituent des liens de sagesse. C’est la transmission d’une expérience à la jeune génération qui doit en tirer les leçons nécessaires pour éviter des éventuels écueils. Le professeur Honorat Aguessy, est revenu, quant à lui, sur la nécessité de l’introduction des langues maternelles dans le système éducatif béninois. « Nous devons retourner à nos valeurs. Il faut chercher à mieux connaître l’Afrique et ce qu’elle représente dans le monde », a-t-il expliqué. L’édition 2015 de la « Nuit des contes » démarre le vendredi 14 août prochain. Le comité d’organisation va parcourir 25 localités du Bénin pour permettre aux populations de mieux apprécier le travail qu’abat cette association depuis des années. Des conteurs professionnels seront déployés sur le terrain et vont dire des contes au clair de la lune. Parlant des localités ciblées, il s’agit de Cotonou, Abomey-Calavi, Porto-Novo, Kétou, Dangbo, Sakété, Bohicon, Abomey, Savalou, Dassa-Zoumè, Tchaourou, Parakou, Nikki, Djougou, Natitingou, N’dali, Kandi, Malanville, Banikoara, Ouidah, Kpomassè, Tori, Agatogbo, Lokossa et Possotomè.

 Valentine Bonou Awassi