Spread the love

Le ministre TonatoLe projet de construction de 10.849 logements sociaux à Ouèdo se concrétise. José Tonato, ministre du Cadre de vie et du développement durable, a procédé au lancement des travaux de viabilisation primaire du site, le lundi 24 décembre 2018.

Le programme immobilier d’habitat économique et social du gouvernement aborde un tournant décisif. Inscrit en bonne place dans ce Programme d’actions du gouvernement, le projet immobilier d’habitat économique et social est le plus important projet immobilier à caractère social jamais réalisé au Bénin depuis 1960. Le lancement des travaux de viabilisation primaire du site à Ouèdo, dans la commune d’Abomey-Calavi, par le ministre du Cadre de vie et du développement durable, est la preuve de l’engagement du président Patrice Talon de mettre dans les brefs délais à disposition des Béninois, des logements décents à coûts réduits. Selon José Tonato, le programme revêt un caractère structurant pour le marché du logement. Cela, sur la base d’un modèle économique qui tire leçon des échecs des programmes précédents. Il capitalise sur les succès obtenus dans les pays de la sous-région. En effet, bâti autour d’un modèle novateur, ce programme allège substantiellement les conditions d’accès au logement. Il sécurise aussi bien l’acquéreur que le promoteur du point de vue des risques et des ressources financières engagées. «C’est la première fois que des travaux de viabilisation en bonne et due forme, et selon les règles de l’art, précèdent effectivement la construction de logements », a déclaré le ministre du Cadre de vie et du développement durable. D’un coût global de 20.411 milliards de francs Cfa toutes taxes comprises, le projet est entièrement financé par le budget national. Les travaux, répartis en trois lots, seront exécutés dans un délai de 12 mois. Les différentes entreprises concernées ont pris publiquement des engagements fermes pour livrer à temps les travaux.  Pour ce faire, le ministre Tonato a invité les autorités locales et les populations à jouer chacune leur partition. Georges Bada, maire de la commune d’Abomey-Calavi, a remercié le président Talon, pour la place de choix qu’occupe sa localité dans la réalisation des projets inscrits au Pag. Jean-Claude Codjia, préfet du département de l’Atlantique, a pour sa part, mis l’accent sur l’aspect stratégique de la construction des logements sociaux à Ouèdo en raison du rôle de «ville dortoir» que joue la commune d’Abomey-Calavi. Le dévoilement du panneau de chantier et le premier coup de pioche symbolique donné par le Ministre du cadre de vie et du développement durable ont marqué le lancement effectif des travaux de viabilisation primaire du site.

 Odi I. Aïtchédji