Spread the love

omekyS’inspirant des dernières expéditions des supporters béninois à Abidjan et à Bamako dans le cadre des éliminatoires de la Can U17 et seniors 2017, le ministre des Sports, Oswald Homéky, tient à favoriser l’entente entre les supporters des deux Fédérations existantes au Bénin. Ainsi, prenant en compte les recommandations du patron des sports, la Fédération béninoise des associations de supporters (Fébas) et l’Union nationale des associations de supporters (Unas) ont signé un protocole d’accord d’entente hier, au Novotel hôtel de Cotonou. A partir de ce moment, les deux Fédérations agréées des supporters travailleront ensemble et parleront d’une seule voix. Elles pourront se retrouver au sein d’un seul creuset pour échanger avec l’autorité ministérielle. Le président de la Fébas, Léopold Houankou, rassure le ministre qu’il ne sera pas déçu. « Nous regardons désormais dans la même direction pour le rayonnement de notre sport », a-t-il déclaré. Même discours du côté d’Idriss Akitoyé de l’Unas qui rappelle que les deux Fédérations ont le même objectif qui est de supporter les équipes nationales. Il est donc normal qu’elles soient unies.

Vers la fusion des deux Fédérations

Selon les clauses du protocole d’accord, le chemin doit désormais être balisé en vue de la fusion des deux Fédérations dans un délai de six mois. Chaque responsable d’association membre de l’une ou l’autre des Fédérations est tenu de promouvoir la paix dans le milieu. C’est le vœu du ministre Oswald Homéky qui était tout heureux de présider cette cérémonie de signature du protocole d’accord d’entente. Présent à la cérémonie, le président du Comité national olympique et sportif béninois (Cnosb), Julien Minavoa, pense que les supporters ne mesurent pas encore la portée de cette belle initiative du ministre Homéky. « Il s’agit d’une opportunité à saisir pour la rendre efficace et productive », a-t-il insisté. Il demande à tous de laisser les intérêts personnels pour regarder dans une seule et même direction en vue du rayonnement du sport béninois.

Corneille Gohonou

La réunification de la famille du football en marche

En obtenant l’entente entre la Febas et l’Unas, deux Fédérations de supporters divisées depuis plusieurs années, le ministre Oswald Homeky a réussi un grand coup. Il s’agit d’une oeuvre historique d’autant que la Febas de Léopold Houankoun et l’Unas d’Idriss Abikoye n’avaient jamais montré un signe d’union jusque-là. La mise en place d’un Conseil national des supporters est sans doute le premier acte fort que le ministre Homeky pose en vue de la réunification de la famille du football. Tous les acteurs du sport roi doivent suivre cet exemple donné par les supporters en collaborant franchement en vue d’une sortie de crise définitive.

C.G