Spread the love
gnahoui-david-2
David Gnanhoui, pdt de  »Alternative citoyenne »

Les violents affrontements survenus le vendredi 14 octobre 2016 à Sèmèrè continuent de susciter des réactions. Le parti Alternative citoyenne s’en est indigné, et déplore la demi-douzaine de morts que ces actes ont occasionnés. Lire le communiqué rendu public à cet effet.

Communiqué

Le vendredi 14 octobre 2016, a eu lieu à Sèmèrè dans la Commune de Ouaké de violents affrontements opposant deux (02) camps rivaux de la communauté musulmane locale, ébranlée depuis trois (03) ans par une crise de leadership. L’intervention des forces de l’ordre n’a pas réussi  à empêcher les violences qui se sont soldées par six (06) morts et de très graves blessés.

En ce moment où chaque citoyen est appelé à travailler à la reconstruction nationale, de tels événements tragiques ne peuvent continuer à se produire sans susciter l’émoi et la consternation.

Le parti Alternative citoyenne s’associe à toutes les forces engagées dans l’œuvre de la culture de paix pour déplorer ces cas de violences et appeler à la conjugaison de toutes les énergies pour qu’enfin, dans notre pays, les voix de la religion deviennent les voix de la paix et du développement.

Le parti Alternative citoyenne compatit à la douleur de toutes les victimes et de toutes les familles éplorées et invite toutes nos valeurs tant républicaines qu’endogènes à participer à la recherche de solutions durables, afin de prévenir partout où le besoin se fait sentir de tels excès dommageables à la quiétude des uns et des autres.

Fait à Cotonou le 19/10/2016

Le président 

Roch Gnanhoui David