Spread the love
HOMEKY ET CIE
Laura Flessel échangeant avec la presse autour du développement

Le Bénin a reçu du 26 au 28 juillet 2018, une hôte de marque. Il s’agit de la ministre française des Sports, Laura Flessel. Au cours de son séjour à Cotonou, la patronne des sports dans l’hexagone a eu un tête-à-tête avec son homologue du Bénin, Oswald Homéky, dans la matinée du vendredi 27 juillet 2018. Au menu des échanges, la coopération sportive entre le Bénin et la France.

Il est presque 11 heures et quart, dans les locaux du ministère du Tourisme de la Culture et des Sports. Oswald Homéky, patron des lieux, accueille, son hôte, Laura Flessel, ministre française des Sports. Elle est en visite de travail de 48 heures au Bénin. Elle est accompagnée pour la circonstance de l’ambassadrice de la France près le Bénin, Véronique Brumeaux, et de l’athlète Nantenin Kéita, double championne paralympique aux jeux de Rio en 2016. Les deux personnalités échangent quelques mots sous le regard des professionnels des médias. Elles vont ensuite se retirer pour un tête-à-tête. 30 à 45 minutes d’entretien entre les deux ministres. Au menu des discussions, selon le point fait à la presse, la coopération sportive entre Bénin et la France. Laura Flessel a notamment présenté à son homologue, les programmes que la France met en œuvre pour faire du sport un vecteur de cohésion, d’intégration et d’inclusion sociale. « En tant que ministre des Sports, je porte un attachement particulier au partage, à l’acceptation des différences et à la fraternité. C’est le message de la victoire de l’équipe de France à la Coupe du monde de football ; le sport est l’expression d’une réussite collective, il unit les hommes et les femmes », a-t-elle fait savoir. Avant d’afficher sa volonté d’apporter l’expertise de son pays au Bénin afin de construire des programmes de développement de la pratique du sport par tous et pour tous. Le ministre Oswald Homéky s’est, pour sa part, réjoui de l’engagement de la France aux côtés du Bénin pour le développement du sport. « Je suis heureux de vous annoncer que madame la ministre s’est engagée à nous accompagner, à nous soutenir en mettant à notre disposition des formateurs qualifiés qui pourraient dans le cadre de la coopération appuyer nos programmes de façon efficace », a expliqué le ministre des Sports. Il n’a pas manqué d’exposer aussi à son hôte, les projets du gouvernement en vue du développement du sport.

 Derrick Cakpo

(Coll)