Spread the love

oslo-talonAu terme de la visite du chef de l’Etat en Norvège du 07 au 09 novembre 2018, le ministre des Affaires étrangères et de la coopération, Aurélien Agbénonci, a fait le point de ce séjour du  président Talon marqué par d’intenses activités. C’était vendredi 9 novembre 2018.  

Lors d’une déclaration à la presse vendredi, le ministre des Affaires étrangères et de la coopération, Aurélien Agbénonci, a précisé que la première journée de la visite officielle du chef de l’Etat a été marquée par ses entretiens avec le premier ministre de la Norvège, Erna Solberg, et surtout par la signature de l’accord de coopération entre les deux pays. Cet accord de coopération présente l’avantage d’ouvrir désormais le marché norvégien aux produits béninois. Il permet au Bénin d’accéder à des programmes que la Norvège met à la disposition des pays amis. « C’est une première et sans cet accord, nous n’irons pas plus loin dans notre coopération avec ce pays. La signature a eu lieu en présence du chef de l’Etat et du premier ministre norvégien qui ont salué cette avancée particulière », a indiqué Aurélien Agbénonci.

 Talon hôte d’honneur de la Naba

 Le président de la République a été l’hôte d’honneur du Sommet Nordique et Africain des Affaires, Nordic african business summit (Naba). Une institution pour la promotion des échanges commerciaux entre la Norvège et les pays africains. « En tant qu’hôte d’honneur, le président a fait une intervention très importante. Il a informé la communauté des hommes d’affaires présents des efforts qui sont en cours au Bénin, des réformes qui ont été entreprises et qui sont toujours conduites dans notre pays, pour permettre à des investisseurs étrangers de pouvoir s’installer chez nous », a déclaré Aurelien Agbénonci. Le président a aussi partagé avec cette communauté d’hommes d’affaires présents, la nécessité pour lui à ouvrir le Bénin à toutes les entreprises importantes des pays nordiques. « Cette rencontre de très haut niveau a été suivie un peu plus tard d’une table ronde sur la promotion du tourisme au Bénin. Une table ronde que j’ai eu l’honneur de présider avec les acteurs qui, au Bénin, sont en charge des investissements et du tourisme. Nous avons eu des échanges très fructueux et nous pensons que dans les semaines à venir, divers acteurs de ce domaine venant des pays nordiques qui ont marqué leur intérêt à notre présentation, viendront dans notre pays », a-t-il informé.

 Talon chez le roi Harald V, une 1ère pour le Bénin

 Un événement important aura marqué la visite du président de la République en Norvège. Le roi de Norvège Harald V,  première personnalité de ce pays, a été accueilli au Palais Royal par le président Talon. A l’issue du tête-à-tête, un déjeuner de travail a réuni les deux délégations. Lors de ce déjeuner de travail, les deux hommes d’Etat ont échangé sur les possibilités de coopération qui avaient déjà fait l’objet d’une discussion la veille avec Mme le premier ministre. Une  réception a été organisée en l’honneur de la délégation béninoise par les capitaines d’industries. La journée du chef de l’Etat ne s’est pas terminée sans qu’il n’ait accordé plusieurs audiences. Il a reçu beaucoup de capitaines d’industries, des investisseurs qui ont souhaité en savoir un peu plus sur le Bénin. « Ce que je retiens de toutes ces audiences, c’est l’engagement qu’ont pris les divers investisseurs à venir au Bénin voir et explorer avec nous les possibilités d’investissements. Parmi les sujets qui ont été discutés, je pus citer la question de la sécurisation ou du démantèlement des installations pétrolifères aux larges de Sèmè. Je peux vous parler aussi des propositions d’investissement dans le secteur de l’énergie, mais aussi dans d’autres secteurs qui sont porteurs pour notre économie », a poursuivi le chef de la diplomatie béninoise.

 Talon au Parlement norvégien : une marque exceptionnelle de considération

 Le président de la République a été reçu au Parlement norvégien par sa présidente Tone Wilhelmsen Troen. « C’est une marque exceptionnelle de considération pour notre pays puisque la Norvège est une monarchie constitutionnelle avec un régime parlementaire très fort… Plus tard, le chef de l’Etat a eu une séance de travail avec la commission des affaires étrangères et de la défense du Parlement norvégien. Leurs échanges ont permis aux uns et autres de mieux connaître le Bénin, et surtout à la présidente de cette commission d’adresser un satisfecit pour les réformes courageuses en cours dans notre pays », a souligné le ministre Agbénonci.

 La question de nationalité des Béninois de la diaspora

 Des compatriotes sont actifs en Norvège. Certains ont pris très tôt l’avion de l’intérieur du pays juste pour participer à une rencontre avec le président Patrice Talon. « Il y a une question fondamentale. J’en parle ici puisqu’elle concerne nos communautés dans d’autres pays. Pour accéder à la nationalité de certains pays européens, le droit positif de ces pays, lorsque des dispositions ne le spécifient pas chez nous, impose à nos compatriotes de renoncer à leur nationalité. Vous savez que personne n’abandonnent sa nationalité de gaité de cœur », a clarifié M. Agbénonci. Suite à cette situation, le chef de l’Etat qui avait déjà abordé la question au cours de la semaine précédant le voyage, a donné des instructions très fermes pour que le Garde des Sceaux et le chef de la diplomatie béninoise, dans le travail qui est en cours pour la révision du code de nationalité, fasent en sorte qu’une disposition soit prévue afin que désormais les Béninois ne soient plus contraints d’abandonner leur nationalité. « Je peux dire à la diaspora béninoise que nous prendrons immédiatement un premier acte qui leur permet d’accéder à la nationalité des autres pays lorsque les conditions sont remplies sans être obligés d’abandonner la nationalité béninoise », a-t-il ajouté.

 Source : www.diplomatie.gouv.bj