Spread the love
3S
L’auteur du cambriolage de ce véhicule a été arrêté

Rebondissement dans l’affaire dite braquage du véhicule de la société 3S intervenue le mercredi 11 mai 2016 au Camp Guézo à Cotonou. L’ex agent de la société, auteur du vol à main armée, le sieur Adongnilo Abel Nagnonhou, a été appréhendé vendredi 11 mai 2018.
Les éléments de la Police Républicaine viennent de faire une grande prouesse. Ils ont en effet mis la main sur l’ex-agent de la société 3S, recherché pour vol à main armée d’une somme d’un milliard deux cent millions (1 200 000 000) francs Cfa, lors d’un braquage intervenu le 11 mai 2016 au Camp Guézo à Cotonou. Il a été appréhendé vendredi dernier à la plage Fidjrossè et conduit au commissariat central de la ville de Cotonou par les hommes en uniforme positionnés au carrefour Erevan. Il sera présenté au procureur de la République les jours à venir pour répondre de son acte. Les faits remontent au mercredi 11 mai 2016 à Cotonou. Un véhicule de la société 3S, spécialisé en transfert de fonds, qui est allé récupérer une forte somme d’argent à mettre à la disposition des banques a été braqué au niveau de camp Guézo à Cotonou. Des informations collectées, il ressort que le véhicule est sorti des locaux de la Bceao avec à son bord, la somme d’un milliard 200 millions de FCfa, mais n’est pas allé à destination pour livraison dans le délai prévu. Le véhicule n’a pas été braqué tel qu’on a l’habitude de le constater. Il s’agit d’un braquage commandité par l’un des membres de l’équipe de convoyage. De sources proches de la société 3S, un véhicule de cette société est allé effectivement à la Bceao faire l’approvisionnement pour ravitailler les banques de la place. En cours de route, l’un des trois agents qui se trouvaient dans le véhicule a braqué l’arme sur le conducteur et celui qui est assis du côté non chauffeur et les a obligés à stationner. Au même moment, un véhicule Honda Crv a stationné à côté du véhicule blindé avec deux personnes à son bord. Ils ont transféré les sous dans le véhicule avant de s’en aller. Ils sont donc partis avec 1 milliard 200 millions de francs Cfa. Le véhicule blindé a été retrouvé au lieu du braquage.

Léonce Adjévi