Spread the love

33100558_2162750990419465_7169795735657906176_nMouvement d’humeur dans la matinée de ce mardi 22 mai 2018 à la Direction générale de l’Office Béninois des Services du Volontariat des Jeunes (OBSVJ) à Cotonou. Les Jeunes volontaires d’Expertise Professionnelle (JVEP) ont exprimé leur mécontentement quant au non payement de leurs allocations. En effet, ils ont servi l’État béninois pendant deux ans à travers l’administration notamment les ministères, sociétés et autres structures privées. Selon le contrat que l’Office Béninois des  Services du Volontariat des Jeunes leur a fait signer en 2015 (début de mission), ils ont droit à une allocation mensuelle. Seulement au cours de leur mission, certains jeunes n’ont pu recevoir régulièrement leurs allocations. Le payement a connu des retards répétés. Conséquence, à la fin de leur mission en septembre 2017, plusieurs mois sont restés 33136426_2162750437086187_8706452764068151296_nimpayés.  Et c’est pour réclamer leurs droits qu’ils se sont rendus à la Direction générale de l’OBSVJ. Ils sont venus de Bohicon, Abomey, Abomey-Calavi, Cotonou, Porto-Novo afin de parler d’une seule voix pour obtenir gain de cause.  « Nous, membres du collectif des JVEP 2015 non payés, venons par le présent sit-in, manifester notre indignation par rapport au silence observé par l’Office suite au non-paiement de nos allocations depuis la fin de nos contrats en septembre 2017 », a souligné le porte-parole, Hervé AHONON. Il a ensuite rappelé la note N° 1211/MTCS/OBSVJ/DGA/DCPV/SA du 15 novembre 2017 signée par le Directeur général de l’OBSVJ, invitant tous les volontaires en règle et qui n’ont pas perçu la totalité de leurs allocations à déposer un dossier de réclamation. Mais depuis lors, la situation est restée sans suite, a-t-il déploré. La Directrice Générale Adjointe de l’OBSVJ, Judith DAHOUI recevant la motion a laissé entendre: « l’OBSVJ n’a pas bloqué vos fonds, le directeur n’a rien fait avec vos ressources ». Elle a ensuite rassuré les Jeunes Volontaires d’Expertise Professionnelle qu’ils vont bientôt rentrer en possession de leurs fonds, avant de promettre transmettre le message à la hiérarchie.

Derrick Cakpo (Coll)