Spread the love

abdoulaye-bio-tchaneLes membres du bureau politique du Bloc républicain étaient le dimanche 14 janvier 2019 à Lokossa et Comè pour la suite de la tournée de vulgarisation des textes qui régissent leeur parti. La délégation était conduite par le président Abdoulaye Bio Tchané.

Après la 11ème et 12ème  circonscriptions électorales dans le Couffo c’est le tour du département du Mono de recevoir la délégation du bureau politique du Bloc républicain. La 1ère étape fut la commune de Lokossa qui a regroupé les militants des communes de la 18ème circonscription électorale que sont : Bopa, Houeyogbé, Lokossa. La maison des jeunes de Lokossa était devenue trop exiguë pour contenir les militants qui ont effectué massivement le déplacement. D’entrée de jeu, Euphrem Kossavi, président du comité d’organisation s’est dit heureux de voir cette rencontre se tenir. Il n’a pas manqué inviter les participants à la rencontre à prêter une oreille attentive à la présentation qui sera faite. A sa suite, le député Rosine Dagniho, a rappelé l’objectif principal de la présente tournée. A l’en croire, cette séance permettra de poser les bases du Bloc républicain dans la 18ème circonscription électorale. C’est pourquoi, elle invitera les militants à travailler d’arrache-pied pour que le parti soit connu de tous. Joseph Anani Amavi, maire d’Athiémé, et membre du bureau politique du Bloc républicain a, dans la langue Kotafon expliqué aux populations les textes qui régissent le parti. L’essentiel à retenir est que le Bloc républicain réserve dans ses statuts, 30% des postes électifs aux  femmes et le même quota pour les jeunes. « Le parti Bloc républicain est le parti des jeunes et des femmes a-t-il conclu. Le président du bureau politique, Abdoulaye Bio Tchané, président du présidium du bureau politique a félicité le député Rosine Dagniho pour avoir assuré la mobilisation. «  Le Bloc républicain est née de la volonté du chef de l’Etat de réformer le système partisan » a-t-il ajouté. Il a invité les militants et militantes à s’inscrire dans les registres à cet effet afin d’avoir leur cartes de membres.

 Comè, Grand-Popo, Athiémé adhèrent au Bloc républicain

 A comè, les militants des 3 communes de la 17ème  circonscription électorale étaient présents. Le discours n’a pas changé, faire connaître les textes du Bloc républicain aux militants. Mais avant cela, l’honneur est revenu à Achille Kangni, président du comité d’organisation de souhaiter la bienvenue à la délégation. Il a remercié les membres du bureau politique pour le déplacement et les a rassuré de ce que la 17ème  circonscription électorale fera un carton plein lors des prochaines joutes électorales. L’exercice de la présentation des textes a été assuré une fois encore par Joseph Anani Amavi, maire d’Athiémé, et membre du bureau politique du Bloc républicain. Il a exposé les différentes instances qui existent au sein du parti. A l’en croire, les instances sont décentralisées. C’est pourquoi dans les quartiers on a les cellules, dans les arrondissements les sous-comités, les communes dirigées par les sections et au niveau national on a le Bureau politique composé de 59 membres et le bureau exécutif composé de 17 membres. A cette dernière étape de la tournée, Abdoulaye Bio Tchané, président du bureau politique s’est dit rassuré par la mobilisation observée sur le terrain. Il a souhaité que l’union puisse prévaloir sur toutes les actions à mener par les leaders sur le terrain. « Notre plus grand péché sera d’être désunis, et nous allons travailler pour rester unis », a-t-il conclu.

 Armel Nelson Avadémey