Spread the love

BANDEROLEL’esplanade de l’ex-Cpr de Natitingou a servi de cadre samedi 27 mai 2017 à la séance de vulgarisation du Programme d’actions du gouvernement. Ce fut l’occasion pour les populations du département de l’Atacora qui ont fait le déplacement de prendre connaissance des différentes actions prévues pour le développement de leurs Communes respectives.

Natitingou, Tanguiéta, Cobly, Toucountouna, Matéri, Boukombé, Kouandé, Péhunco et Kérou. Ce sont là les Communes dont les populations jubilent désormais de joie suite à cette séance de vulgarisation du Programme d’actions du gouvernement (Pag). A cette occasion, les forces politiques ayant travaillé à la réussite du candidat devenu Président de la République, ont largement échangé sur le contenu du Programme d’actions du gouvernement. Le député Abdoulaye Gounou a été le premier à annoncer aux populations que le Chef de l’Etat, Patrice Talon a concocté un plat très alléchant pour le département de l’Atacora. « Nous allons le manger jusqu’aux derniers os», s’est exalté Abdoulaye Gounou. Conscient des retombés du Pag pour le développement des communes de l’Atacora, l’élu de la 4ème circonscription électorale a pris l’engagement au nom de ses pairs pour dire que « majoritairement les députés de l’Atacora sont prêts à soutenir le Chef de l’Etat et à jouer sans faille leur partition pour la mise en œuvre dudit programme ». Mais seulement, il demande au Président de la République, d’introduire dans son programme, la construction du marché central de Natitingou. Au nombre des doléances formulées également à l’endroit du Chef de l’Etat, la construction en urgence d’un grand centre de conférence à Natitingou pour abriter les grandes réunions internationales. Cela va contribuer, indique le député Abdoulaye Gounou, à développer encore le tourisme et les hôtels en ont aussi besoin pour accroître  leurs chiffres d’affaires. Aux populations de l’Atacora qui ont massivement fait le déplacement, le Ministre Ange N’Koué en charge du tourisme et de la culture a annoncé la bonne nouvelle de quelques actions prévues pour le compte de l’Atacora. Il a affirmé que dans le Pag du Président Patrice Talon, les axes Natitingou-Boukombé-Korontière; Djougou-Péhunco-Kérou et Natitingou-Kouandé-Péhunco seront bitumés. Et le lancement des travaux de bitumage de l’axe Natitingou-Boukombé-Korontière est, selon lui, la preuve du respect de la parole donnée. Le Ministre N’Koué  a également fait savoir que la réalisation des infrastructures dans le département de l’Atacora est une grande préoccupation pour le chef de l’Etat.  Pour lui, le Président Patrice Talon a décidé de faire aboutir des projets réalistes à travers son programme d’actions  et c’est la première fois que l’Atacora bénéficie d’autant d’attention d’un gouvernement. Entre autres réalisations dont bénéfiera le département de l’Atacora, citées par le Ministre Ange N’Koué, le positionnement du parc de la Pendjari comme un parc de renommée internationale, l’inventaire et l’inscription des sites de résistance de Kaba au patrimoine de l’Unesco, la valorisation du Tata Somba à travers le Tata Premium, la réalisation d’un musée au nom de Kaba, la mise en place d’un fonds de bonification pour les acteurs culturels, la détection des talents dans toutes les communes dans le domaine du football, la détection des meilleurs danseurs et la création d’une école des beaux arts, l’installation de la fibre optique dans tous les arrondissements, l’asphaltage de toutes les rues de Natitingou et le bitumage de la voie Tanguiéta-Batia. Il a aussi parlé de l’Hôtel Tata Somba et de la Pendjari qui seront réformés et remis aux privés, de l’installation des chaines hôtelières dans la Pendjari, de l’aérodrome de Natitingou qui sera repris pour amener les touristes dans l’Atacora. Le Ministre n’a pas occulté la construction de stade omnisports à Boukombé, Cobly, Matéri et Kérou. Ange N’Koué a insisté sur la construction du grand marché de Natitingou l’année prochaine et la fourniture de l’eau potable dans tous les villages de l’Atacora. Aussi ont-t-ils abordé quelques sujets ayant trait à l’intoxication sur le terrain. Selon eux, de mauvaises langues seraient entrain de ternir les actions de développement initiées par le Chef de l’Etat.

Taté Blaise

(Coll)