Spread the love

Yayi a vu certains de ses hommes de mains lui tourner dos au dernier moment dans la course aux législatives.

Le 15 Mars 2015, c’est le dernier delai fixé par Boni Yayi à l’entreprise qui a en charge la réalisation de la turbine à gaz de Maria-gléta. Pour cette infrastructure réalisée à plus de cinquante milliards de Francs Cfa, les fruits ne semblent pas tenir la promesse des fleurs.

Alors que le gazoduc de Maria-gléta a été construit dans la perspective de solutionner les difficultés d’accès à l’énergie électrique avec les coupures intempestives qu’on connait partout ailleurs dans le pays, des doutes planent encore sur l’effectivité de la mise en service de la centrale réalisée à grands frais. En ces périodes où le problème de coupure électrique est devenu récurrent, les vraies raisons qui soutendent la non mise en service de la centrale thermique de Maria-gléta des années après sa construction demeurent inconnues.

                                                                                                 Ines Zounnon