Spread the love

           On vous l’avait bien dit, le docteur de TCHAOUROU, en pleine bataille désespérée pour tripatouiller coûte que coûte notre Constitution, est passé à une vitesse supérieure dans la « bonne gouvernance » et, il faut l’y encourager. Désormais, il est fermement décidé à faire vérifier toutes les rumeurs de corruption, de mauvaise gouvernance ou de prévarication dont les journaux ont et feront cas. Il actionnera vaillamment, courageusement et intrépidement l’Autorité Nationale de Lutte Contre la Corruption (ANLC), pour lui vérifier tout. Donc, après avoir saisi l’ANLC contre ma cousine AHOLOU KEKE, parce que la presse, par un pur hasard, on vous le jure, a ressuscité (le palais y est totalement étranger) – ne riez pas- une affaire de fonds non reversés dans l’affaire CISSE, YAYI va certainement faire signer dès aujourd’hui, une série de correspondances par son SGG, à envoyer à mon neveu le président OGOUBIYI de l’ ANLC à propos d’autres écrits et dénonciations de la presse.

       Par exemple, je me suis laissé dire, entre deux verres de sodabi, qu’il va demander à l’ANLC de vérifier si le sieur YAYI Boni, candidat en 2006 et 2011, a effectivement goulument pris des milliards chez TALON pour ses campagnes. De vérifier combien EBOMAF, l’entreprise BTP burkinabé, met dans les rouages pour que le palais donne des instructions afin qu’on torde le cou aux procédures pour lui attribuer des marchés de construction de route. D’investiguer pour qu’on sache pourquoi la colère de YAYI est toujours limitée quand il s’agit du crime économique de Maria Gléta, où il a fait débourser 45 milliards de nos pauvres deniers pour l’entreposage de vieux moteurs d’avions centenaires pour soi-disant une centrale électrique. Que l’on connaisse avec qui les pasteurs pharisiens à qui YAYI donne des marchés d’intrants agricoles partagent les énormes bénéfices. De vérifier si réellement un des haladja du prégo est devenue importatrice de casques au moment où la Police va commencer à en exiger le port ,qu’ aucune de ses connaissances n’a participé à la déforestation du pays en exportant massivement du bois, et qu’ aucun de ses fils n’est le parrain du Marocain qui construisait le musé de la corruption à Porto Novo, que les moins sévères appellent siège de l’ Assemblée Nationale , et qu’aucun autre de ses fils ne prend des marchées fictifs dans des sociétés d’ Etat … Puisque la presse, on le rappelle, a évoqué d’une manière ou d’une autre, toutes ces affaires et rumeurs; et comme YAYI est un homme juste et bon, il ne va quand même pas s’arrêter sur le seul cas d’ AHOLOU …

         « Je me fous le doigt dans l’œil jusqu’ au coude », vient de me dire un de mes bons neveux … Yayi veut juste discréditer l’ANLC comme il l’a fait de l’Inspection Générale d’ Etat du vieux KOUSSEY qu’il lui est arrivé, selon une confidence d’un de mes neveux du palais, de traiter de vieux con en petit comité …

         Je vous l’avais bien dit, il n’y a pas que les femmes qui soient toutes BEHH pour YAYI, il veut rendre tous les corps de contrôle MEHHH avant de partir !

Ne pleurez pas les enfants … A la prochaine !

Votre Oncle AGBAYA