Spread the love

On vous l’avait bien dit, le docteur de TCHAOUROU a parfois le secret de bien d’incongruités politiques et diplomatiques. Qui diantre lui a mis dans la tête d’aller se balader en Algérie en visite d’Etat, paraît-il ; et surtout remettre notre plus grande décoration au vieillard impotent qui décore la présidence de ce pays ? Et c’est qu’il ose dire que c’est au nom du peuple béninois! C’est vrai qu’il a beaucoup galvaudé les distinctions dans l’Ordre National du Bénin qu’il a fait distribuer parfois à des aventuriers et vendeurs de vents depuis bientôt dix ans. Mais c’est quand même crever un peu le plafond que d’aller remettre notre Grande Croix à ce vieillard physiquement incontinent mais encore gourmand du pouvoir, qu’il est sensé avoir reconquis, sur son lit d’invalidité. Il constitue sûrement un exemple pour YAYI qui doit l’envier …

Lui YAYI qui encore dans la force de l’âge ,capable de se balader dans une demie douzaine de communes par jour pour conter des histoires aux femmes toutes Bêhhh ,de se réveiller la nuit en survêtement pour aller acclamer des lampadaires, se voit contraint très très bientôt à une retraite par la faute de ces cons de Béninois qui ne veulent pas laisser réviser leur bêtise de Constitution . La Grande Croix de l’Ordre Nationale du Benin que YAYI est allé remettre au BOUTECACA ou BOUTEFIKA, je ne sais plus, c’est surement pour célébrer, saluer sa ténacité maladive, son attachement morbide au pouvoir. Ah mais pourquoi Dieu n’a pas fait naître YAYI Algérien ?! Prêt à servir après l’usure et la péremption …

         Mais le plus blessant pour l’orgueil des Béninois dans l’ affaire, c’est qu’il embarque notre Grande Croix qu’il remet sous les regards un peu gêné du quarteron d’oligarques qui en fait, dirigent le pays à la place de la momie; mais qu’en retour ces Algériens pisse-froids n’ont même pas eu la délicatesse de le décorer au moins de l’ Ordre du Président Nègre le plus bizarre … Il leur a quand même rendu un fier service en permettant à la télévision publique Algérienne sur laquelle les Algériens ne voient leur Président impotent qu’une fois tous les six mois ,» de recevoir un homologue Africain «…

       Et le pire dans cette balade Algérienne, c’est qu’en diplomatie africaine, des amitiés algériennes ne font pas très bon ménage avec celle des Marocains qui jusqu’ici ont été plutôt nos partenaires. Et personne n’ a dû expliquer à YAYI que par exemple le souverain chérifien était venu offrir ici au Bénin des résidences aux étudiants à l’ Université d’ Abomey-Calavi, et que surtout la première banque du Benin qu’est la BOA est, depuis des années, marocaine, de même que les Marocains contrôlent également la Banque Atlantique …C’est sûr qu’au retour d’ Alger comme d’habitude,YAYI fera tirer des plans sur la comète algérienne par son chef de la diplomatie ou un autre ou d’autres compte-rendeurs, en plus d’un vieux bateau que notre nouvel ambassadeur chassé de la LYBIE par la guerre et refugié à Alger aurait obtenu pour la COBENAM, vestige de la coopération que la révolution Béninoise a entretenu entre socialistes avec l’Algérie, avant que le Vieux Caméléon de retour, ne repositionne le Bénin vers le Maroc plus bénéfiquement .

Je vous l’avais bien dit, il n’y a pas que les femmes qui soient toutes Bêêhh pour YAYI, parfois même sa diplomatie est Meuhhh!

Ne pleurez pas les enfants …A la prochaine !

Votre Oncle AGBAYA