Spread the love

On vous l’avait bien dit, la gouvernance gesticulatoire qui sévit ici depuis bientôt dix ans n’épargne pas l’action internationale et la diplomatie du pays. Personne ne lui a rien demandé, mais il décide d’annoncer sans avertir le Parlement, aux diplomates venus pour les vœux, qu’il va envoyer 700 militaires combattre BOKO HARAM au Nigeria. « Cela fait un militaire par Km de frontière, a plaisanté un de mes petits neveux, patron de Canal 3 « . C’est vrai que quelques jours après, pour aller ramasser du coton dans les champs, c’est 3000 militaires que YAYI annonce affecter à cette tâche …

 Mais comme cette annonce de militaires pour combattre BOKO HARAM, qui a suscité quelque peu l’effroi chez les Béninois, n’ a rencontré qu’indifférence de la part du chameau ricanant, assassin d’enfants, égorgeur de femmes Aboubakar SHEKAU, qui n’ a même pas daigné mentionner le nom de YAYI dans une de ses vidéos de propagande de mauvais goût; alors que MAHMANE et DEBY sont cités… Qu’à cela ne tienne ! Le docteur de TCHAOUROU prend son avion et s’envole pour Libreville et Brazzaville pour déclarer aux journalistes qu’ils étaient allés parler de lutte contre BOKO HARAM, alors que ni le Gabon ni le Congo n’ont de frontière avec le Nigeria ni le Bénin, et personne ne l’a missionné pour quoi que ce soit. Certains pensent qu’il ne sait pas qu’il y a trois ans, qu’il n’est plus Président de l’ Union Africaine; c’est pourquoi il lui arrive quelque fois encore de remercier même ses militants FCBE…»au nom de toute l’ Afrique « …C’est dans ce registre qu’ il était hier au GHANA à un machin de réunion panafricaine où, en vérité ,aucun chef d’ Etat n’était attendu.

           Pour en revenir à son affaire de lutte contre BOKO HARAM, cela devient suspect parce que la semaine dernière, YAYI en pleine campagne électorale incongrue pour réviser notre constitution, fait une petite pause et une virée sur N’DJAMENA pour, dit-on, aller négocier une coopération militaire chez Idriss DEBY, afin qu’il envoie ses militaires au BENIN, en cas d’attaque de la secte barbare nigériane. Et je suis de plus en plus convaincu à mes rares moments de lucidité, que les méchants jaloux d’opposants aux yeux de crocodile sont parfois plus BEEHH que les femmes de YAYI. D’où le silence complet qu’on observe suite à cette curieuse démarche de YAYI qui est capable, en début d’année prochaine, de préférence vers Avril, de faire descendre les militaires Tchadiens au BENIN après un état d’urgence, suite à un ou deux braquages sanglants comme le pays en a tant connus sous lui, en criant que c’est BOKO HARAM qui attaque …Ok c’est un scenario de vieil ivrogne vous dites ! Comme si notre démocratie n’est pas nescafé ….

Je vous l’avais dit il n’y a pas que les femmes qui soient toutes BEEHH pour YAYI, votre vieil oncle aussi vous paraît bien parfois MEEHHH

 Ne pleurez pas les enfants …A la prochaine !

 Votre Oncle AGBAYA