Spread the love
Le Président Yayi Boni n'a pas comblé les attentes des Béninois
Le Président Yayi Boni n’a pas comblé les attentes des Béninois

Le Chef de l’Etat de l’Etat le docteur boni Yayi était face aux conducteurs de Taxi Moto Zémidjan, hier au Palais de la Marina. C’est à l’occasion de la cérémonie de présentation de vœux initiée par ces derniers à son intention. Le Docteur Boni Yayi, à l’occasion, a dans ses propos renouvelé son intention de réviser la constitution béninoise…
Un extrait de ses propos :
« Ces grands constitutionnalistes se sont retrouvés Théodore Holo, Robert Dossou, Madame Pognon, etc… et dans mon discours je leur ai fait part des difficultés : le problème de la cour des comptes ; l’Uemoa, à laquelle nous appartenons, dit dans le cadre de l’assainissement des finances publiques qu’il faut absolument que chaque Etat puisse créer une institution transformée en une chambre des comptes dans nos différents Etats, comme une structure crédible ineffaçable. L’autre point, la CENA qui est une institution collective extrêmement apolitique. J’ai vu la réponse qu’ils ont apporté en proposant un truc pour 7ans et enfin le dernier point, l’imprescriptibilité des crimes économiques et nous sommes entrain de payer chers, avec les Danois qui nous ont privé de leur aides parce que n’aimant pas le flou. Le jour où vous aurez la cour des comptes, Nous reviendrons, les Danois vont donner 20 milliards par an. Pendant qu’on discutait avec nos amis de l’Union Européenne, « Monsieur le Président, vous n’êtes pas arrivé la constitutionnalisation de la cour des comptes eh bien ! Nous défalquons de notre assistance un milliard d’euros » ça vous fait 700 milliards de FCFA ».

Aldo Ba Gaspard