Spread the love

On vous l’avait bien dit, le docteur de TCHAOUROU, prend les enfants du Bon Dieu, surtout ceux des autres, pour des canards sauvages! Toutes les bonnes gargoteries de Cotonou bruissent du fait que le fameux KODO Rémi est copain comme cochon à mon neveu, son fils CHABI qui, dit-on, se reposerait à Paris actuellement. Au même moment, YAYI empêche l’enfant Bénino-Français de l’autre, mon neveu TALON, d’avoir Visa pour rentrer chez lui à Cotonou !

         De même, tous les Cotonois, informés savent que c’est surement une partie de l’argent évaporé du PPEA II qu’on a flambé lors des dernières campagnes législatives. Car, l’ami de Rémi KODO y est candidat, mais YAYI préfère nous distraire avec une histoire « beau-frère de GNINRE ». C’est connu, avec lui, on est en permanence dans une vaste entreprise d’ENFUMAGE.COM

         C’est donc naturellement que, pour cette affaire d’évaporation de huit milliards, il est allé chercher les feuilles vertes habituelles à laquelle il a tenté de mettre le feu pour, derrière la fumée, jouer au ZORRO des Hollandais qui est pressé et déterminé à punir le Baron KASSA, évaporateur silencieux de milliards ; alors qu’il sait bien que le Baron ne tombera pas seul sans s’agripper à sa carpe !

       Il saisit un juge, mais s’empresse au même moment d’écrire une lettre à HAGBE lui demandant de faire écouter KASSA par la Haute Cour de Justice, alors qu’il sait bien que, normalement, une pareille démarche ne peut que venir du juge. Mais, à peine voulait-il continuer son faro-faro derrière la fumée quand HAGBE a allumé, depuis Porto-Novo, un ventilateur (tiens, il a dû emprunter cela au gouvernement -ventilateur) pour dissiper la fumée. Un communiqué qu’il fit signer par son chef service communication, pas plus, a suffi pour faire voir le derrière de la poule, furieuse ! Caquètements ! Dans une rageuse correspondance, il reproche à HAGBE d’avoir osé répondre à sa lettre par un communiqué !

           C’est peut-être mon cousin Mathurin NAGO qui a dû conseiller cela à son successeur, de se méfier des réponses ou accusés de réception à envoyer à YAYI. Lui qui a eu le tort d’accuser, un peu trop, réception de la lettre transmettant le projet de révision de la Constitution. Quand, pour une affaire de brettelle, il ne répondait plus PAANN au PIIII de YAYI, on se rappelle que YAYI a mis la lettre dans ses journaux, pour montrer que NAGO était d’accord avec sa révision opportuniste de la Constitution !

       On ne sait jamais, il est capable, si HAGBE répondait ou accusait réception sans précaution à sa bizarre lettre de demande d’écoute de son KASSA par la Haute Cour de Justice, de la publier demain si la procédure devrait être autre que celle bancale que suggérait sa demande pour montrer que le président de l’Assemblée Nationale était pourtant d’ accord avec lui !

         Je vous l’avais bien dit, il n’y a pas que les femmes de DASSA à MALANVILLE qui sont toutes BEHH pour YAYI, il croit qu’à Porto-Novo, il y a toujours de grand MEEUHH pour le servir.

Ne pleurez les enfants… A la prochaine !

 Votre Oncle AGBAYA