Spread the love

 On vous l’avait bien dit, le goût n’a pas été la chose la plus raffinée qu’on aurait constatée dans les atours, les apparats et les décors de la République et de son chef, ces neuf dernières années. Non, on ne va plus revenir sur les vestes booumba des débuts du docteur de TCHAOUROU, ni sur sa fameuse queue-de-pie du 6 avril 2006, qui faisait ressembler le portrait officiel de notre frais élu Président de la République, à une photo de mode des années 1800…

Nous ne parlerons pas non plus des cocktails de couleurs sous des costumes bleus ou jaunes fluorescent dont se sont gaussés…

 quelques impertinents journalistes du monde entier ; mais je veux juste aujourd’hui jeter plutôt mon regard d’alcoolique sur les rideaux du palais, et demander à connaître l’exquise personne qui les choisit. Elle mérite une décoration s’il n’y avait pas pénurie de médailles, pour tant de constance et de progrès dans le mauvais goût … …quelques impertinents journalistes du monde entier ; mais je veux juste aujourd’hui jeter plutôt mon regard d’alcoolique sur les rideaux du palais, et demander à connaître l’exquise personne qui les choisit. Elle mérite une décoration s’il n’y avait pas pénurie de médailles, pour tant de constance et de progrès dans le mauvais goût …

Non on m’ a assuré que ce n’est pas chef de l’Etat lui-même qui choisit ce décor de rideaux douteux, de meubles hétéroclites et de tapis discutables où, il joue les rois nègres depuis bientôt dix ans. Non YAYI s’occupe de tout c’est vrai, mais pas jusqu’à ce détail ! La seule chose qu’il vérifie depuis 2012, quand les rideaux et les tapis sont posés, c’est qu’il n’y ait pas dans les motifs, de dessin d’un talon, car nul dans son palais, ne doit porter haut-talon. Bon pour le choix, ce n’est non plus ma nièce Chantal qui a assuré un de mes neveux chargé de mission, fraichement débarqué, puisque ce n’est même pas sûr qu’elle choisisse ceux du domicile à CADJEHOUN…

Passe que YAYI et ses décorateurs aient décidé de piétiner l’emblème du Bénin en tapis, ce n’est pas la seule chose qu’ils foulent des pieds depuis bientôt dix ans à la salle du peuple transformée en grand théâtre où, femmes vertes, jeunes cauris, jaunes Mozeb, gris roitelets et vieux, passent régulièrement applaudir contre quelques billets de CFA. Mais de grâce, qui a choisi cette horreur qu’on voit désormais tous les soirs au journal télévisé, derrière les visiteurs du chef de l’Etat quand ils confient leurs impressions post audience ou en rendent compte? Il n’y a donc personne dans ce palais, aucune femme de goût pour courageusement aller arracher ce rideau de la salle de presse, et remettre les anciens qui, il est vrai, n’étaient pas non plus terribles ?

La Directrice de cabinet ou la SG de la Présidence, mes nièces BRUN et ABOH, les deux plus hautes autorités féminines et administratives de la Marina, ne s’habillent quand même pas comme des balais ! Elles savent bien que ce n’est pas l’épaisseur de la facture du livreur et celle du tissu rideau, qui en font la qualité! Voilà encore deux cibles désignées pour YAYI dans sa furie de balayage de son entourage, mais il rendrait plus service à la République, en révoquant par décret …ces horreurs de rideau !

Je vous l’avais bien dit, il n’y a pas que les femmes de DASSA à MALAVILLE qui soient toutes Beehh pour YAYI, lui même à des gouts MEUHHH !

Ne pleurez pas les enfants ….A la prochaine !

Votre Oncle AGBAYA  

 COMMUNIQUE AGBAYA

 Vous voulez écrire à Oncle Agbaya pour lui proposer tel ou tel sujet ? Ou alors, vous vous sentez capable de le défier en matière d’humour ? Vous voulez aussi écrire ? Vite, envoyez-lui un courrier. Non seulement il répondra à toutes vos questions, mais aussi, il publiera les meilleurs articles humoristiques que vous enverrez sous anonymat ou non. Une seule adresse : Oncleagbaya@gmail.com