Spread the love

yayiYayi et ses partisans ont été chassés du Couffo alors qu’ils ont fait « irruption » à une conférence pédagogique réunissant les enseignants et leurs responsables. Ces derniers ont riposté en scandant des slogans et chants hostiles aux Fcbe

La rencontre pédagogique tenue à la préfecture de Lokossa entre les enseignants et leurs responsables s’est terminée en queue de poisson. Initialement prévue pour réunir les enseignements du primaire et du secondaire des départements du Mono et du Couffo autour des activités pédagogiques, cette réunion a connu l’irruption de Boni Yayi et de ses partisans. N’ayant pas été conviés à cette conférence pédagogique, le chef de l’Etat et sa troupe ont été très tôt hués. C’est par des slogans et chants hostiles au régime Yayi que les conférenciers ont riposté contre leur flagrante instrumentalisation. Ils ont saisi l’occasion pour demander à Boni Yayi de quitter le pouvoir en 2016 au risque de se faire chasser.

Inès Zounnon