Spread the love

On vous l’avait bien dit, le docteur de TCHAOUROU, va « nous mourir de rire » pour parler comme l’autre. Ce qu’une Inspection (IGE) n’a pas pu faire, c’est à neuf mois de son départ qu’il trouve que c’est un Bureau (Bureau de l’Auditeur Général) qui va le réaliser ! S’il ne s’agissait pas d’une affaire aussi sérieuse comme la lutte contre la corruption, corruption sur laquelle il a vertement marché pour porter aux cimes, on allait lui attribuer le prix de l’humour politique !

       Je vais concurrencer mon neveu Henri ZINWOTA, en saluant la perspicacité, le grand sens d’anticipation, de pro-activité de YAYI qui n’aura mis que quelques neuf petites années pour se rendre compte que son Inspection Générale d’Etat était un machin inefficace ! Et en neuf mois, vous allez voir ce que vous allez voir. Attachez vos ceintures. Son Bureau de l’Auditeur Général (habituez-vous à ce dernier sigle juste pour 9 mois), va moraliser, à tour de bras, les affaires, et, plus de corruption, plus de gabegie, plus de détournement et plus d’évaporation de milliards… Bon ! C’est à vous de donner sa signification au mot « plus » adverbe ou adjectif …

       Cessez de ricaner ! Je vous jure que ça va barder. Ah, mais tiens! Cette affaire de IGE remplacée par BGA n’est-ce pas que c’est une trouvaille de ZINLI, le premier ministre que YAYI s’est offert, et qui depuis apparemment n’a pas encore pu vraiment passer une semaine sans aller à Paris ? N’attendez surtout pas que le BGA aille chercher poux dans la tignasse du Lionel, c’est lui-même qui achète ses billets hebdomadaires pour le moment, j’imagine …

En tout cas, dans son quartier ou dans son immeuble à Paris, les gens doivent se dire qu’en Afrique, c’est quand même bien facile de se retrouver premier ministre et que, surtout, cela n’empêche pas de continuer à vivre pratiquement à PARIS ! Pour raison d’efficacité et d’efficience, et si YAYI autorisait son premier ministre ZINLI à installer sa primature à Paris ? Cela ne choquerait et n’étonnerait pas du tout les Béninois devenus totalement zen! Plus rien ne les émeut ou surprend avec YAYI …

       Peut-être qu’il nommerait comme Auditeur Général le bonhomme DOGNON qui, dit-on, serait vérificateur à New-York ! Le vieux KOUSSE aura tout le temps de regretter de ne pas être de la diaspora ! Mais, il a quand même eu le temps d’être grassement payé et entretenu depuis neuf ans avec ses inspecteurs pour ne rien foutre sinon, jouer parfois au chien du roi ! Et puis, s’il ne se tenait pas coi, YAYI est capable d’assigner comme première tache à son nouveau joujou BAG, d’auditer l’IGE !

       Je vous l’avais bien dit, il n’y a pas que les femmes qui soient toutes BEHH pour YAYI, il y a eu de trop grands MEUHHH …

 Ne pleurez pas les enfants ..

.A la prochaine !

Votre Oncle AGBAYA