Spread the love

benjamin-hounkpatinLa salle de conférence du bureau de zone a servi de cadre le mercredi 26 décembre 2018 à la session ordinaire du comité de santé (Cosa) des Communes de Djougou, Copargo-Ouaké.

Présidé conjointement par le médecin coordonnateur de la zone sanitaire, Virgile Olivier Hounkpè et le premier adjoint au maire de Djougou, Amadou  Idrissou, président du comité de santé, plusieurs points ont été passés en revue dont le Plan de travail annuel 2019, le bilan du comité de santé, les plaintes des usagers des centres de santé et hôpitaux et les recommandations. Il a été aussi question de l’étude du budget exercice 2019 de la zone sanitaire Djougou-Copargo-Ouaké. Ce budget qui s’élève à 1 milliard 154 millions 874 mille 60 francs cfa a pris en compte les préoccupations des populations pour les médicaments, les matériels, le fonctionnement et le volet maintenance du matériel. Ce qui a permis de constater un accroissement de 10% comparativement au budget de 2018. Au nombre des recommandations au titre de 2019, les membres du comité de santé ont promis de relever la pratique de la planification familiale qui est de 13%, la démarche assurance-qualité sera aussi renforcée, l’équipement des centres de santé mis aux normes. Il sera également question d’intensifier les campagnes de sensibilisation pour faire reculer les maladies prioritaires comme le Vih Sida, la tuberculose et le paludisme. Le médecin coordonnateur de la zone sanitaire a présenté au cours de la séance, deux trophées décrochés par la zone sanitaire Djougou-Copargo-Ouaké pour sa performance. Elle a été élue meilleure zone sanitaire du département de la Donga et meilleure zone sanitaire interdépartementale Atacora-Donga.

 Emmanuel Akakpo

(Br Atacora-Donga)